mercredi 21 mars à 20h00,
 

 
salle de paroisse de Gimel.

 
La lecture des quotidiens nous amène fréquemment à lire des articles sur la vie de l’EERV, que cela concerne des faits divers, des débats de société, de la réduction du nombre de ministres ou, d’un terme subitement devenu à la mode, de l’inclusion.
 

Nous devons faire face à cette réalité, nouvelle pour nous. Nous en prenons peu à peu conscience. Nous sommes en train de passer d’une église institutionnelle, de service, à une église plus confessante, plus engagée, plus proche. C’est à nous d’y réfléchir, de l’imaginer, de la vivre et de la faire vivre.
 

Ce sujet sera à l’ordre du jour. Il est donc essentiel que vous participiez à cette recherche, que vous nous disiez vos attentes, vos craintes et vos espoirs. Il y va de l’avenir de la paroisse.